Art dans l’architecture

Pour mémoire, 2008

Villa Estevan, Jardin de Métis – 2008

Les personnes qui ont vécu et travaillé à la Villa Estevan ont laissé des traces. Elles sont inscrites partout où notre vue se porte. Ils et elles ont tous, à leur manière, mis l’épaule à la roue et sont devenus les bâtisseurs dynamiques de cette grande réalisation que sont Les Jardins de Métis.

Ce mémorial, réalisé en gravure par jet de sable, met en relief les noms de tous ceux et celles qui y ont travaillé. Présentés sur quatre fenêtres, ces noms créent des spirales qui évoquent la continuité. Ce déroulement de spirales et de végétaux* traverse ainsi les quatre grandes périodes de la Villa. La première, à gauche, relate les années sous Sire George Stephen (1887), Elsie et Robert Wilson Reford (1918), où la pêche était l’activité dominante. La deuxième fait apparaître le jardin d’Elsie et les deux dernières, en haut et à droite, nous montrent l’époque du gouvernement du Québec et la suite vers le présent avec les Amis des Jardins de Métis (1962-2008).

La représentation humaine vient insister sur son apport essentiel à une telle entreprise et sur le lien très étroit de l’Homme avec la matière.

Vu de loin, l’aspect végétal et organique ressortira, alors que, de près, les noms se laisseront découvrir, flottant littéralement sur le paysage et dans la villa par leurs ombres portées.

Pin It on Pinterest

Share This